Mardi 7 mars : grève et manifestation nationale à Paris

, par udfo03

- 35 000 manifestants

- un cortège FO imposant (15 000 personnes)

- près de 110 camarades de l’Allier à Paris (de la santé, de la territoriale, du social, de l’enseignement, des finances, de l’interpro)

- une volonté exprimée tout au long du cortège de ne rien lâcher...

Santé, Social, Sécu, Services Publics, avec FO les salarié(e)s étaient dans la rue le 7 mars à Paris pour rappeler leurs revendications :

- augmentations salariales

- arrêt des suppressions de postes

- création de tous les postes nécessaires pour assurer leurs missions

- amélioration des conditions de travail

35000 personnes ont participé au défilé national dont 120 venues de l’Allier.

Les salarié(e)s de l’hôpital privé Saint François / Saint Antoine se sont mobilisé(e)s et ont débrayé sur site à l’appel de FO, CGT et CFE/CGC pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail et le blocage des salaires depuis 5 ans.

Elections présidentielles ou pas, les salarié(e)s ne lâcheront pas.

Vous trouverez ci-dessous le message de la Fédération des Services Publics et de Santé :

AUX SECRETAIRES DES UNIONS DEPARTEMENTALES FO

Cher(e) Camarade,

La manifestation du 7 mars à Paris a été un réel succès. Positionné en premier, derrière le carré de tête composé des fédérations FO, CGT et SUD (de la santé, de l’action sociale, de la territoriale et de l’Etat), qui appelaient en commun à cette journée, le cortège FO était le plus imposant.

Au total, cette manifestation a regroupé plus de 35 000 personnes. Le cortège FO, à lui seul, comptait plus de 15 000 manifestants, venus des quatre coins du territoire sur des revendications s’opposant clairement à l’austérité et aux attaques incessantes par ce gouvernement, tout en mettant en garde le prochain. En effet, « On ne lâche rien, aujourd’hui comme demain, quel que soit le gouvernement », c’est la volonté exprimée tout au long des cortèges, qu’ils soient du secteur hospitalier contre la loi santé et les GHT, qu’ils soient de la territoriale opposés aux lois Maptam et Notr, ou encore de la fonction publique contre la réforme de l’Etat, de l’enseignement, ou encore de la sécurité sociale…..

Le succès de cette journée est à mettre au compte de la bagarre engagée depuis plus de 20 mois dans les hôpitaux, le secteur social et médico-social, mais aussi aux mobilisations dans la fonction publique territoriale, à l’Etat, comme dans l’enseignement notamment, ainsi que dans d’autres secteurs, comme à la sécurité sociale ou à pôle-emploi. Ces actions s’inscrivent dans le prolongement du combat contre la Loi El Khomri.

Avec l’ensemble du secrétariat fédéral et du bureau fédéral, nous tenons à remercier l’aide et le concours de l’interprofessionnelle dans la préparation de la montée à Paris. La participation dans le cortège de nombreux secrétaires d’Unions Départementales a aussi largement contribué à l’élan pour réussir cette manifestation, où la présence de FO était de loin la plus forte et constitue un point d’appui pour la suite.

C’était tout à fait important dans la période présente et à venir pour continuer, en toute indépendance, à mettre en avant les revendications, et ce quel que soit le moment ou le gouvernement.

Cher(e)s Camarades, merci encore. A bientôt au CCN.

Amitiés syndicalistes.

Yves KOTTELAT Secrétaire général