À la une…

Communiqué commun des organisations CFTC – CGC – CGT – FAFP – FO – FSU - Solidaires POUR LES MISSIONS PUBLIQUES, L’EMPLOI, LE POUVOIR D’ACHAT TOUTES ET TOUS MOBILISE-E-S LE 22 MARS 2018

En dépit de la forte mobilisation unitaire du 10 octobre, plus les semaines passent, plus il se confirme que le Président de la République et le gouvernement demeurent sourds aux légitimes revendications portées par les agents à l’occasion de cette mobilisation.

Le gel de la valeur du point est maintenu, le jour de carence rétabli, l’injuste hausse de la CSG mal compensée, les coupes budgétaires et suppressions d’emplois confirmées.

De nouveaux projets viennent encore noircir un tableau pourtant déjà bien sombre.

Tout laisse craindre en effet que CAP 22 ne s’avère être qu’une opération visant à habiller de profondes remises en cause des missions publiques, ce que confirment les annonces inacceptables faites le 1er février qui, si elles sont appliquées, constitueraient à la fois une menace grave contre le Statut Général et tou.te.s les agent.e.s.

Ces politiques vont venir fortement aggraver une situation où déjà, que ce soit dans les administrations de l’État, dans les hôpitaux publics et dans les collectivités territoriales, on ne compte plus les services fonctionnant dans des conditions dramatiques, sans les moyens nécessaires – qu’ils soient humains ou budgétaires – et dans lesquels les conditions de travail sont détériorées comme jamais.

IL EST IMPÉRATIF ET URGENT DE CHANGER DE DIRECTION !

Parce que la Fonction publique est garante de l’intérêt général au service de la cohésion sociale, parce que les moyens existent pour mettre en oeuvre des orientations de progrès social pour tous, les organisations syndicales CFTC CGC CGT FAFP FO FSU Solidaires, constatant que leurs positions ne sont pas entendues et que leurs propositions ne sont pas prises en compte, appellent tou.te.s les agent.e.s des trois versants de la Fonction publique à :

UNE JOURNÉE D’ACTION, DE GREVE ET DE MANIFESTATIONS

LE 22 MARS 2018

Derniers articles

  • FO Cheminots : Rapport Spinetta : ni amendable, ni négociable : rejet total ! SNCF : RENTRONS EN RÉSISTANCE Lire la suite…

    Rapport Spinetta :

    Les 120 pages de ce rapport partent dans un premier temps de constats plus ou moins discutables, par contre les recommandations préconisées sont toutes antisociales et il est du devoir d’une Organisation Syndicale de cheminots digne de ce nom de justement défendre les intérêts matériels et moraux des cheminots et du service public républicain.

  • FO CHEMINOTS : Rapport Spinetta : Un rapport copieux pour amener à des revendications antisociales ! Communiqué Fédéral FO Cheminots - 16 février 2018 Lire la suite…

    Rapport Spinetta : Un rapport copieux pour amener à des revendications antisociales !

    Ce document de 127 pages rendu public le 15 février 2018 est arc hitecturé en trois parties. Une première partie basée sur le constat de la situation du ferroviaire, une deuxième partie sur les recommandations et une dernière partie portant sur les conclusions de ce rapport.

    Pour la fédération FO Cheminots, ce rapport amène à une succession de lourdes mesures antisociales, à des préconisations globalement destructrices de l’opérateur historique SNCF, de ses personnels, des usagers et d’un ser vice public républicain.

  • Pénitentiaire FIN DE CONFLIT AU GOÛT AMER DANS LES PRISONS Lire la suite…

    Fin de conflit dans les prisons : goût amer pour les agents trahis par un pseudo-syndicat...(le tract en pièce-jointe fait le bilan des "avancées" qui ont conduit l’UNSA à signer un accord avec le gouvernement).

    tract pénitentiaire du 6 février :

    L’Union Départementale Force Ouvrière demande à Madame le Préfet d’intervenir pour que les engagements pris par la Ministre de la Justice soient respectés : pas de sanctions pécuniaires pour les surveillants qui n’ont fait que porter leurs légitimes revendications.

    en pièce-jointe le courrier à Madame le Préfet :

L'édito

Jean-Claude Mailly

Déclaration de la Commission exécutive confédérale de FO du 15 février 2018

Attachée aux principes républicains de liberté, d'égalité, de fraternité et de laïcité et à leur respect, la Commission exécutive de Force Ouvrière tient à réagir fermement face aux annonces faites par le gouvernement concernant la fonction publique.

- Éditoriaux de Jean-Claude Mailly /
Lire la suite…

Dossier d'actualité

Formation syndicale

Tout salarié (Art. L.3142-7 du Code du Travail) peut bénéficier (sous certaines conditions) de la formation syndicale.

Tous le dossier