ACTION SOCIALE : UN SECTEUR EN DESARROI

, par udfo03

Action Sociale : Réunion publique organisée par le SDAS Allier à l’UD FO 03 1, Rue Lavoisier à Montluçon, jeudi 4 juin 2015

Ce jeudi 4 juin 2015 avait lieu une réunion publique consacrée au secteur de l’action sociale. Cette réunion était organisée par le SDAS FO 03 (Syndicat Départemental de l’Action Sociale), représenté par Noëlle Faure et Daniel Beaujolin.

Josette Ragot , secrétaire adjointe de la fédération nationale de l’action sociale, et Eric Deniset, membre de la fédération nationale de l’action sociale , étaient présents pour répondre aux questions et inquiétudes que se posent les salarié(e)s dans les différentes associations, et tout particulièrement dans le secteur de l’aide à domicile.

Tous les deux sont négociateurs des différentes conventions collectives.

En effet on constate que les salarié(e)s de l’aide à domicile se trouvent confronté(e)s à un climat délétère, avec des conditions de travail de plus en plus difficiles. De plus ces salarié(e)s de part leur activité professionnelle sont très souvent isolé(e)s.

Aujourd’hui, on ne peut que dresser le constat d’une situation dramatique dans le secteur :

- Les financeurs (Conseil Départemental - ARS (Agence Régionale de Santé) tirent les budgets au minima. Et avec moins il faudrait faire mieux !

- Sur le secteur aide à domicile encore, on compte 30 % d’arrêts maladie depuis la mise en place de la nouvelle convention : est-ce là le signe d’un mieux-être et de meilleures conditions de travail pour les salariés ?

- Aucune augmentation de salaire à l’horizon. Ce qui augmente en revanche c’est la précarité, précarité que l’on ne rencontrait guère, il y a encore peu de temps, dans le secteur médico-social.

- Quid de la formation professionnelle (avec UNIFAF *) : la question se pose. Aujourd’hui on est en train de se demander si elle ne va pas disparaître.

Le tableau est sombre, mais il ne s’agit pas pour FO de baisser les bras, bien au contraire.

La forte mobilisation du 9 avril 2015 a démontré la volonté des salariés d’en finir avec des politiques d’austérité qui ne font que les pénaliser toujours plus au nom d’intérêts qui ne concernent qu’une minorité privilégiée.

Dans cette dynamique de combat, une grève est envisagée le 25 juin, à l’appel de l’intersyndicale FO- CGT - SUD , avec une manifestation devant l’ARS de Clermont-Ferrand.

*OPCA de la branche sanitaire, sociale et médico-sociale