REUNION PUBLIQUE DU 21 NOVEMBRE 2019 A MOULINS

, par udfo03

Une réussite. Plus de 170 salariés du privé et du public, retraités et Gilets Jaunes sont venus débattre du projet de loi sur les retraites à l’appel des organisations syndicales FO, CGT, FSU et Solidaires.

Une réussite. Plus de 170 salariés du privé et du public, retraités et Gilets Jaunes sont venus débattre du projet de loi sur les retraites à l’appel des organisations syndicales FO, CGT, FSU et Solidaires.

A l’issue de la réunion, la motion suivante a été adoptée à l’unanimité.

MOTION

Ce jeudi 21 novembre à 18h plus de 170 salariés, retraités et Gilets jaunes 03 se sont réunis à l’appel des syndicats FO-CGT-FSU-SUD de l’Allier, salariés du privé et des services publics.

Après une large discussion le constat que nous faisons est clair : Tous nous refusons cette nouvelle contre-réforme des retraites de Macron-Delevoye.

La perspective de la grève interprofessionnelle à partir du 5 décembre donne des "sueurs froides" au gouvernement. Nous constatons une forte mobilisation et des appels à la grève reconductibles dans tous les secteurs du privé ainsi que dans les services publics.

Depuis des semaines, le président de la République et le 1er ministre se répandent dans les médias, véritable intox, pour tenter de vendre leur contre-réforme de destruction de tout notre système de retraite et donc de tous nos acquis sociaux (sécu., code du travail, statut service public...).

Mais personne n’est dupe.

Dans l’unité, tous nous disons NON.

Cette contre-réforme n’est ni négociable ni amendable comme certains voudraient le faire croire.

Aujourd’hui, nous le disons : Tous nous pouvons faire reculer ce gouvernement par une mobilisation massive et la grève reconductible si besoin.

En ce sens, nous faisons notre la déclaration commune de nos Unions Départementales de l’Allier FO-CGT-FSU-SUD :

« Nous appelons à construire l’action par des assemblées dans les entreprises, les services publics, les administrations afin de décider ensemble, dans l’unité, des modalités d’action, de la grève, de sa reconduction pour le retrait pur et simple de ce projet ».

Adoptée à l’unanimité 170 voix