Logement Social Elections HLM : NETTE PROGRESSION DE L’AFOC à MONTLUÇON HABITAT

, par udfo03

Le premier des quatre scrutins* pour les élections des représentants des locataires dans les organismes de logement social du département a eu lieu vendredi 30 novembre. Il s’agissait d’élire les quatre administrateurs (sur 27) représentant les locataires au sein du Conseil d’Administration du bailleur social MONTLUÇON HABITAT.

L’AFOC ALLIER PROGRESSE DE PRÈS DE 7% PAR RAPPORT AUX ÉLECTIONS DE 2014

L’AFOC ALLIER non seulement conserve son siège mais de plus elle progresse nettement en pourcentage des suffrages exprimés : 22,96 % à comparer avec les 16,03 % des élections de 2014. Nouvelle confirmation puisque nous avions fait 14,18 % aux élections précédant celles de 2014.

( note : La CGL aura trois sièges mais perd en pourcentage des suffrages exprimés : 77,03 % en 2018 ; elle avait obtenu 83,97 % en 2014.)

L’AFOC ALLIER a prouvé qu’un travail de fond donne des résultats. La Confédération Générale du Logement n’avait cependant pas été très fair-play durant la campagne. Pour notre part, c’est uniquement l’intérêt des locataires qui nous motive à l’heure où le logement social est mis en péril par un gouvernement à l’ idéologie ultralibérale forcenée.

L’AFOC poursuivra donc son action :

- contre les hausses de loyers

- pour un encadrement strict des charges locatives (en particulier l’AFOC entend contrôler la tentation que pourraient avoir certains bailleurs, compte tenu de la baisse de leurs ressources en application de la RLS de majorer la quittance pour faire endosser abusivement certaines dépenses d’entretien et de rénovation par les locataires.

- pour une mobilité choisie au sein du parc social et non imposée aux locataire (l’AFOC revendique aussi que toutes les propositions de mutation au sein du parc social soient assorties de la garantie pour le locataire d’un maintien du prix au mètre carré de surface habitable du logement libéré)

- pour une vraie politique de mixité sociale

- pour une attribution des logements non discriminante et une vraie transparence sur la sélection des dossiers de demande de logement préalables à l’examen en Commission d’Attribution

- concernant les opérations de rapprochement des bailleurs sociaux : l’AFOC s’inquiète du risque qu’elles soient préjudiciable aux locataires en les éloignant des décideurs, et que les mutualisations en terme de personnel impliquent une dégradation des services de proximité (agences de quartier, gardiennes et gardiens...).

Elle demande qu’en l’attente des élections suivantes tous les administrateurs élus en 2018 siègent dans les instances issues de ces rapprochements des bailleurs.

Nous continuerons donc sans relâche de mener le combat en faveur des intérêts de locataires et nous remercions celles et ceux qui en se présentant comme candidates et candidats nous ont permis de présenter une liste et de conserver notre siège au Conseil d’Administration tout en améliorant nos résultats dans cette élection.

*

Montluçon Habitat le 30 novembre

OPAC Commentry le 8 décembre

Moulins Habitat le 10 décembre

Allier Habitat le 11 décembre