Campagne TPE FO A LA RENCONTRE DES SALARIES

, par udfo03

Sepideh DAVID, Secrétaire Générale du Syndicat HCRCT-FO (Syndicat Force Ouvrière des Hôtels Cafés Restaurants Collectivités ) et chargée de mission fédérale et Nabil AZZOUZ (FGTA / Fédération Générale des Travailleurs de l’Agriculture, de l’Alimentation) , chargé de la coordination de la campagne TPE étaient à Montluçon du 5 au 7 octobre 2016, dans le cadre de la campagne pour les élections TPE.

Françoise LAMBERT, Nabil AZZOUZ, Sepideh DAVID : conférence de presse en compagnie de salariés TPE

Pour Force Ouvrière il est primordial de rencontrer les salariés des très petites entreprises et d’affirmer son engagement à leurs côtés pour les défendre au quotidien : santé, prévoyance, conventions collectives, formation professionnelle, droits : thèmes abordés lors de ces rencontres, à l’Union Départementale, mais également là où ils travaillent, et en particulier lors de deux moments-clés au cours de cette semaine :

- à l’occasion d’une conférence de presse en compagnie de Nabil AZZOUZ, Sepideh DAVID et Françoise LAMBERT, Secrétaire Générale de l’Union Départementale FO

- et, autre moment fort, le jeudi après midi qui était l’occasion d’aller à la rencontre des salariés et également de leurs employeurs sur leurs lieux de travail. Pour l’occasion l’UD de l’Allier a également prêté main forte à nos camarades de la Creuse pour la distribution de tracts et la campagne de proximité.

Il s’agissait d’informer les salariés des TPE notamment sur l’existence d’aides que permettent l’existence des fonds d’action sociale négociés par les branches professionnelles : ainsi par exemple l’aide au permis de conduire, l’aide à la garde d’enfants, à la formation. En ce sens Nabil AZZOUZ a tenu à dénoncer une nouvelle fois la remise en cause de la hiérarchie des normes par la "Loi Travail " , qui affaiblit plus particulièrement les salariés des TPE, et à exprimer l’attachement de FO à la négociation de branche.

Les représentants FO des salariés auront pour rôle de participer à l’élaboration des conventions collectives qui déterminent les conditions de salaire, les horaires de travail, les congés, les conditions de formation ; participer à la gestion de nombreux organismes paritaires (sécurité sociale, assurance chômage et autres organismes paritaires) ; participer aux concertations et négociations nationales sur les grandes réformes sociales. Ils ont donc un rôle déterminant dans l’évolution des conditions de travail des salariés de TPE au niveau national et dans les branches professionnelles.

L’enjeu de ces élections est donc bien pour FO et ses militants de sensibiliser tous les salariés concernés et de faire en sorte que la participation soit supérieure à celle des élections de 2012, et c’est là toute l’importance de cette campagne dans laquelle se sont engagés FO et l’Union Départementale.